Flash

SP500 – Toujours pas de correction

Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email

Qui est assez fou pour rentrer acheteur (long) sur les indices américains actuellement?
Qui short?

En voilà deux bonnes questions que se posent les investisseurs, particuliers et institutionnels.

Ci-dessous, vous trouverez le graphique du SP500 Index, unité de temps Hebdo.

La dernière résistance oblique n’a pas fait office de barrière très longtemps.

Au contraire, nous remarquons que le cours du SP500 Future à ouvert avec un Gap haussier en début de semaine dernière, passant de 3063 points en clôture, à 3072 points à l’ouverture en ce 04 novembre.

Preuve d’une tendance forte et volonté de progresser encore et encore, exprimée essentiellement par les bons résultats trimestriels fiscaux des entreprises américaines.

Les bourses américaines, mais aussi européennes ne sont pas à plaindre.

On évite de justesse, une récession en Allemagne, avec la parution, ce matin, du PIB qui fut positif +0.1%. Du cote de Paris, l’indice CAC40 superforme depuis plusieurs séances, direction les 6200 points correspondant à un retour avant crise 2008.

La guerre commerciale entre Washington et Pékin continue, et ne cessera pas de si peu. Aucun intérêt pour les Chinois, et encore moins pour les américains de baisser leurs taxes sur l’import-export.

SP500 Index – Hebdomadaire

Petit exercice graphique:

Juxtaposez la courbe du SP500 2013-2016 et celle de 2018 à nos jours, voici quelques informations plus qu’intéressantes:

1- 2013-2016:
Deux corrections baissières en 2015, d’environ 13% à 15% chacune + 3 tests de sortie (sur résistance oblique grise) + 4ème test = réussi !

Cette cassure de résistance (4) s’est exprimée par une progression exponentielle de Décembre 2016 à Janvier 2018.

2- 2018 à nos jours:
Deux correction baissières en 2018 (>10%-20%) + 3 tests de sortie (sur résistance oblique grise) + 4ème test = réussi !

Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.

Conclusion:
Et si pour une fois c’était vrai? Direction les 3700 points sur le SP500

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

logo
×